Thème récurrent! Daniel Riberzani qui, tout au long de son parcours de peintre n'a cessé de ponctuer entre ses séries de peintures (au nombre de 14), des suites de dessins érotiques et pornographiques (la nuances étant subtile!) D'ailleurs, certaines de ces suites de dessins ont été utilisées pour la réalisation de plusieurs séries de peintures telles que: "Nus roses" - "Érotiques" - "Grands nus" et quelques oeuvres de la série "Peintures intimes".

Travail de détournement réalisé d'après des modèles vivants, des documents photographiques, des revues de mode, catalogues de vente de sous vêtements féminins. Tous ces dessins, mis au service d'une obsession névrotique, d'ordre sexuel, la réaction de l'artiste a ses désarrois affectifs.. l'objet sexuel n'étant souvent qu'un prétexte.

Séries de dessins réalisés à l'encre ordinaire, encre de Chine, pastel gras, graphite et lavis sur papier.