Tapisserie Le Creux
Tapisserie Le Creux

220X170 - ENAD 1983/1984 Collection Cité de la Tapisserie

press to zoom

Lors de la première commission des bourses, les travaux de Daniel Riberzani, ses natures mortes rigoureuses dans leur organisation - à double lecture pour qui sait lire entre les lignes - ses paysages dépouillés rencontrent un accueil enthousiaste. Un nouveau peintre cartonnier va naître. D'abord boursier, Daniel Riberzani reste six mois à Aubusson, il travaille sur un carton dans la lignée de ses natures mortes, c'est "La Rencontre du Cannibale et des Carnassiers", grande pièce de 17m2, qui va avoir lieu. A pied d'oeuvre dès six heures du matin à l'Ecole Nationale d'Art Décoratif puis dans la maison que Camille Legoueix tient à sa disposition, le peintre construit son carton avec une précision et un archarnement remarquables.

Le carton proposé en commission d'avance sur tissage est retenu. L'artiste Camille Legoueix va entreprendre sa réalisation en tapisserie sous l'oeil attentif de l'artiste. Plusieurs mois de travail vont être nécessaires. Daniel Riberzani va mettre ce temps à profit pour surveiller également le tissage d'une autre tapisserie d'un esprit très différent, à l'Ecole Nationale d' Art Décoratif d'Aubusson.

 

C'est un champ de blé très vif en couleurs, jaune-vert-bleu, une tapisserie tissée par les élèves de l'Ecole dans l'atelier de Jean-Pierre Saintrapt. L'utilisation d'une écriture textile adaptée au projet, premet grâce

 à des parties traitées en relief, de conférer toute l'intensité nécessaire à la tapisserie. D'autres pièces vont tomber des métiers tant de l'Ecole que des ateliers d'Aubusson-Felletin. Un carton est acquis par le Mobilier National. Situé dans la série des natures mortes il se trouve à la charnière de la période des paysages. Il est tissé par les Manufactures Nationales de Tapis et Tapisseries.

Extrait du texte de Paul Rish, Directeur de l'Ecole Nationale

d'Art Décoratif d'Aubusson. Exposition en 1988